Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

Ce matin, rencontre en préfecture entre élus nationaux, la profession agricole, et représentants de l'Etat. Retenu sur Paris, j'ai tenu à être représenté par mon collaborateur.

Une réunion constructive basée sur l'écoute pour aborder des sujets d'importance, déjà votés, et actuellement en discussion : exonérations, redevance pour pollution diffuse, l'agribashing, un phénomène de société alimenté par des mouvements extrémistes s'attaquant à la réputation de l'agriculture, contribuant à sa méconnaissance, à sa stigmatisation, à sa caricature.

Ces comportements sont irresponsables tant on sait que le monde agricole est en souffrance, et pourtant ouvert aux évolutions. En témoigne, sa forte attente de la mise en oeuvre de la loi Egalim qui a prévoit un mécanisme pour une plus juste rémunération des producteurs.

La ligne directrice qui nous unit est de maintenir une agriculture viable, accompagnée pour faire face à l'avenir et aux nouveaux enjeux sociétaux.

Voici mes dernières initiatives, locale et nationale, en lien avec l'agriculture : un courrier adressé au Préfet du Gard, proposant une réflexion à l'échelle départementale autour d'une charte associant la grande distribution à des pratiques responsables de valorisation des vins du gard, ainsi qu'un amendement dont l'objet est la création d'un crédit d'impôt bénéficiant aux exploitations qui obtiennent la certification haute valeur environnementale.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.