Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

Il y a quelques jours en tant que rapporteur spécial du budget de la Défense, j'ai rendu mon rapport sur l'exécution budgétaire 2018. L'évaluation que j'ai menée aboutie à la conclusion que l'année 2018 aura été, pour la mission Défense, une année d’accalmie, propice à l'entrée en vigueur de la loi de programmation militaire 2019-2025 voté au début de l'été dernier.

L’effort de défense rapporté au PIB est donc passé à 1,82 % en 2018, contre 1,77 % en 2017.

Dans ce cadre budgétaire plus favorable, des points de vigilance connus sont toujours d'actualité. C'est pourquoi, mon rapport s'est proposé d'évaluer le prise en compte et les réponses apportées en particulier en termes de recrutement et de fidélisation, sans oublier le point d'étape sur l'exécution du Plan Famille.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.