Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

Ce mardi 5 décembre à 18h30, en compagnie de Martine Ladoucette, directrice général CHRU de Nîmes, directrice par intérim du centre hospitalier Le Vigan, Martin Delord, président de la Communauté de communes Causses Aigoual Cévennes, Eric Doulcier, maire du Vigan, et Monique Cavalier, directrice de l'agence de santé (ARS) de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le député Olivier Gaillard a été reçu par Anne Beinier, conseillère auprès de Ministre Santé, Agnès Buzyn, au ministère des Solidarités et de la Santé.

Une réunion de travail très importante en ce qui concerne l’avenir du centre hospitalier qui compte 190 salariés et qui apporte une offre de soin de grande qualité sur le territoire viganais. À ce jour le message du ministère est très clair : le centre hospitalier Le Vigan n’est pas menacé. Il n’en demeure pas moins la volonté des responsables du groupe Cap Santé* de développer l’offre de soin privée sur ce territoire, qui pourrait dégrader, à terme, l’activité de l’établissement public.

Dès lors, un partenariat public / privé se doit d’être envisagé afin de consolider les activités existantes et les étendre. Martin Delord, Eric Doulcier et Olivier Gaillard sont prêts à mettre autour de la table l’ensemble des personnes concernées sous l’égide de Martine Ladoucette. Cette dernière a clairement défendu l’hôpital public et aspire à ce que l’ARS se positionne clairement pour un aménagement de territoire équilibré en matière de soins.

* clinique Saint-Louis à Ganges, dans l'Hérault, et le centre Les Châtaigniers, à Molières-Cavaillac 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.