Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

Questions orales

Ce matin, en Commission Finances, lors des auditions diverses "Au coeur de l'économie", j'ai posé une question relative à la règle européenne des 3% de déficit, une règle centrale du cadre d'analyse macro économique en vigueur pourtant de plus en plus sujette à caution. Des voix - celles du Conseil d’analyse économique en l’occurrence - s’élèvent pour y substituer une nouvelle règle ciblant le taux de croissance des dépenses publiques. En vertu de cette approche, les dépenses publiques devraient simplement ne pas croître plus rapidement que le revenu national sur le long terme.

Olivier Gaillard "Au coeur de l'économie" Auditions diverses (question)

Xavier Rigot, économiste à l'OFCE m'a répondu. Artisan de cette proposition de sortie de la règle des 3% il l'a défend parce qu'elle permettrait d'opter pour des règles plus intelligentes, plus pragmatiques, que les symboles que sont les seuils en vigueur, et d'avoir un meilleur pilotage macro économique. Il y a un moment européen pour réfléchir à un nouveau cadre budgétaire global.

Olivier Gaillard "Au coeur de l'économie" Auditions diverses (réponse)

Preuve que l'idée de changer les clous bruxellois fait son chemin. Je soutiendrai cette démarche quand elle sera à l'ordre du jour des institutions européennes.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.