Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

Au national

Madame Brigitte BARDOT

Présidente de la Fondation Brigitte Bardot

La Madrague

83990 Saint Tropez

Madame Bardot, Madame la Présidente,


Votre engagement pour la Cause Animale ne date pas d’hier et la Fondation qui porte votre nom et vos combats n’a plus à faire ses preuves tant ses actions sont reconnues dans le monde entier.
La reconnaissance, en 1992, du caractère d’utilité publique de votre Fondation lui a apporté une sorte de label de confiance et sa crédibilité s’en est trouvée renforcée et ses financements consolidés (via les dons et legs exonérés d’impôts).
La promesse était belle, vos mots porteurs d’espoir. Je vous cite : « j’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes... que je donne ma sagesse et mon expérience et le meilleur de moi-même aux animaux ».
Et là, le bât blesse. Vos propos à l’égard des Réunionnais ont dérapé dans un torrent d’injures, de préjugés voire d’affabulations dont la décence dicte de ne pas les reproduire ici.
La Réunion, c’est la France. Et nous, élus de la République qui partageons avec force certains de vos combats, nous ne pouvons rester muets devant de tels propos.
Madame, en 2013 déjà, vous écriviez à la Préfecture de la Réunion, à propos des prélèvements de requins, que « (...) la mauvaise gestion de la crise (...) était en train d’entacher l’image de la Réunion à l’étranger ». Alors, nous vous posons la question suivante : quelle attention portez-vous à l’image de la Réunion et de la France à l’étranger avec des propos si abjects ?
Vos précédentes condamnations pour « incitation à la haine raciale » n’ont pas eu pour vertu d’en appeler à la sagesse que vous souhaitiez donner à la cause animale et nous constatons avec affliction que vos propos ternissent l’icône que vous étiez dans le coeur des Français et, in fine, desservent la cause que vous prétendez défendre.
Députée de votre circonscription, je voulais vous apporter un témoignage qui montre à quel point vous faites l’unanimité contre vous et pour défendre les valeurs de la République ; cet après-midi (20 mars), tous les députés de l’hémicycle se sont levés comme un seul homme pour applaudir longuement l’intervention de notre collègue Monsieur Ratenon, député de la Réunion, et témoigner de leur indignation.
Veuillez agréer Madame Bardot, Madame la Présidente, mes salutations républicaines.


Sereine MAUBORGNE

Olivier GAILLARD


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.