Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

En cohérence avec les amendements que j’avais déposés lors des débats de la loi Egalim (alimentation et relations commerciales), je me suis adressé au ministre de l’agriculture dans le cadre de l’élaboration du projet d’ordonnance d’application de la loi. Au cœur de mon courrier : la nécessité impérieuse de préserver la spécificité des statuts des coopératives agricoles. Car oui, ce ne sont pas de banales entreprises commerciales.

Leur principe de solidarité est fort ancien, et preuve qu’il fonctionne, il a permis aux coopératives de survivre aux évolutions des marchés.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.