Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

J'ai fait le choix de co-signer l'amendement de mon collègue Jean Francois Cesarini, pour le soutenir, afin que la CSG due par les retraités soit modulée en fonction des différences de niveau de retraite. Amendement adopté ✔️

Peu courant qu'un amendement faisant le choix d'une méthode divergente de celle du gouvernement soit adopté contre l'avis du rapporteur. J'en suis très satisfait parce que c’était l'équité d'une mesure sociale qui était en jeu.

Les apports de cet amendement :

- une progessivité, une modulation de la hausse de la CSG en fonction du niveau de revenu, pour un effort contributif proportionné les niveaux de retraite;

- une remise en cause des 1.7 point de hausse à partir de 1200 euros de retraite, un effet de seuil injuste, un seul et même taux applicable à des revenus différents;

Il faut donner plus à ceux qui ont moins, et demander plus à ceux qui ont plus.

L'histoire se répète après l'annulation hier de la suppression du TO-DE que j'ai défendue. La suite des débats dans l’hémicycle ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.