Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

Un amendement proposé par la majorité, auquel j’ai apporté mon soutien, prévoyant de renforcer l’étiquetage de certaines denrées alimentaires, a été adopté contre l’avis du gouvernement. Il prévoit de faire figurer à partir de janvier 2023 sur certaines denrées alimentaires différentes mentions telles que « nourri aux OGM », le mode d’élevage, l’origine géographique, ou encore « le nombre de traitements, par des produits phytosanitaires sur les fruits et légumes frais », un décret devant préciser ses conditions d’application.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.