Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

Moment d’échange hier soir avec les maires du Piemont Cévenole et Frédéric Guin, Directeur départemental des finances publiques sur le projet de réforme du réseau des trésoreries dans le Gard.

Des échanges fouillés avec les élus sur ses conséquences pratico-pratiques du service rendu au usagers et aux collectivités, pour chacune des communes.

J’ai fait part de mes réserves, de mes points de vigilances, concernant le maintien de la qualité du service rendu et les effectifs finaux en équivalent temps plein, et ce malgré les 2500 postes d’île de France promis en décentralisé, dans l’hexagone.

J’ai fait part également de mes inquiétudes concernant les problématiques propres à ma circonscription rurale que la réforme devra prendre en compte : que chaque habitant puisse accéder à la trésorerie et au service public en moins de 30 minutes, et les lourdes difficultés d’accès à Internet dont le territoire souffre.

Lors du grand débat les français ont fait part de leur exaspération quant à la fracture territoriale qui de dessine et au sentiment d’abandon ressenti face à un service public toujours plus concentré et distant. Il serait regrettable que cette réforme n’en retienne pas la leçon.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.