Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

Au national

L'Etat français a pris la décision de prendre les devants de taxer les géants de l'internet, sans attendre un hypothétique accord au sein de l'UE. Très heureux d'avoir militer en ce sens par une tribune ("Taxe sur le numérique, décidons maintenant !" La Croix 13 novembre) et par les propositions que j'ai faites remonter au gouvernement.

Une entreprise qui réalise du chiffre d’affaires en Europe doit payer des impôts dans chaque pays où elle en réalise. C’est une question d'efficacité économique, d'équité fiscale et de souveraineté.

Notre pays est en pointe sur cette taxation légitime. Nous pouvons en être fier.es.

Approfondir la lecture ici.

 

Copyright : REUTERS/Yves Herman


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.