Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

Au national

A l’heure actuelle, il est de notre responsabilité collective d’affirmer notre attachement viscéral à l’essence même de notre démocratie ; l’Etat de droit, nos droits naturels à la sécurité, à la liberté d’expression, notamment.

Chacun.e de nous est un antidote face à un venin qui menace particulièrement notre unité, avec la multiplication des appels décomplexés à la violence, à la destruction.

L’écoute et le dialogue ont à l’emporter face aux partisans du chaos et de la peur, qui sont déjà allé trop loin, et pas seulement en France.

Un coup d’œil dans le passé suffit à remarquer que l’extrême violence qui a pu prétendre voler au secours du peuple, l’a en fait sacrifié, en même temps que ses droits fondamentaux et garanties démocratiques.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.