Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

Muette depuis plus de 100 ans, la cloche installée en 1766 au clocher de l’Eglise de Saint Mamert, a pu re sonner grâce à l’association Mémoire du village.
Samedi, j’ai tenu à me faire représenter par mon collaborateur, aux côté de Maryse Giannaccini, conseillère départementale, à la visite guidée du village par Max Serody, pour l’inauguration d’un parcours touristique ponctué de témoignages, anecdotes, mystères historiques, suivie de la conférence donnée par Bruno Mateos sur l’histoire mouvementée de la cloche, installée en 1766. Cette dernière a survécu à la révolution, et a été au cœur d’un conflit dans la commune à la fin du XIXe siècle, sur fond de concurrence entre l’Eglise et la République.

Au delà du fait que cette histoire vraie aurait pu inspirer un Don Camilo, elle prouve qu’il n’y a pas de « petite histoire », ni de « petite commune ». Cela permet de regarder plus lucidement et concrètement la « grande histoire », le contexte, mais aussi d’aborder les défis du présent avec certains enseignements tirés du passé. Car en effet, quelle que soit l’époque, les protagonistes n’ont pas nécessairement conscience de toutes les influences, qui les dépassant, et qui les poussent à agir dans tel ou tel sens, et ce, parfois au détriment, de solutions pragmatiques et de consensus.

À l’issue, les descendants des consuls en place en 1766, à l’installation de cette fameuse cloche, on tiré sur sa corde pour lui donner à nouveau de la voix, depuis 100 ans d’arrêt. Elle a tinté au son du bien vivre ensemble.

Un moment qui révèle tout l’intérêt de la mise en valeur du patrimoine au sens large : paysage, bâti, mémoire, ... Son rôle est très important dans l’animation, la vitalité d’une commune.

Saint-Mamert du Gard.  La cloche a recouvré la voix après 100 ans de mutisme

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.