Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

Depuis novembre dernier, notre pays subit de lourds impacts sociaux, économiques et budgétaires, dérives d’un vandalisme dont nous payons tous le prix. De revendications sociales légitimes, nous sommes passés à des manifestations groupusculaires dont la violence et la destruction sont les seuls moteurs.

  • Des préjudices directs et des conséquences en termes d’image et d’attractivité internationale :
  • Des investissements partis en fumée pour des milliers d’artisans et commerçants ;
  • De nombreux biens et équipements des collectivités locales détruits et saccagés ;
  • Des femmes et des hommes au service de la sécurité intérieure, de la sureté et de la santé pris pour cible ;

Sur l’initiative de Roland Lescure, Président de la commission des affaires économiques, la mission « Impact Gilets jaunes » a été lancée ce jour pour dresser l’inventaire et les évaluations pour que soit connu le prix des dégâts, commis en marge du mouvement des gilets jaunes, ainsi que leurs répercussions sociales, économiques et budgétaires dans les secteurs impactés.
Les membres de la mission ont rappelé que ce travail parlementaire avait pour objectif de compléter les évaluations amorcées par le Gouvernement, notamment, en identifiant les dommages directs et indirects pour les entreprises et artisans qui n’ont pas pu vivre de leur travail ces six derniers mois, perdant le bénéfice du jour de la semaine le plus rentable économiquement. D’autre part, la mission pourra identifier des pistes de solutions complémentaires pour accompagner les acteurs les plus touchés. Et enfin, l’impact pour les collectivités qui mobilisent leurs moyens humains et budgétaires, depuis près de 6 mois, pour réparer, reconstruire, maintenir la qualité des biens et services publics.
D’après le Ministère de l’Economie et des Finances, près de 75 000 personnes, issues de 5 100 entreprises sont touchées par le chômage partiel. La croissance de l’économie française pour 2018-2019 aurait perdu entre 0,1% et 0,2%, soit 4,5 milliards d’euros.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.