Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

La Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a confirmé officiellement ce mardi 31 octobre 2017, au député Olivier Gaillard, la création d’un Etablissement Pour l'Insertion dans l'Emploi (EPIDE) sur la commune de La Grand-Combe avec les budgets de fonctionnement et d’investissement prévus sur 2018. Une excellente nouvelle pour le territoire, officialisée également à la Commission élargie des Finances et des Affaires Sociales réunie ce matin à l’Assemblée nationale.

Lors de la précédente mandature le Gouvernement s’était engagé à créer un vingtième EPIDE dans le Gard, 4e département de France le plus touché par le chômage où il n’existe pas, à ce jour, d’offres adaptées. Des négociations avaient été entreprises entre les Communautés Nîmes métropole et Alès Agglomération ; cette dernière proposant un ensemble de parcelles sur la commune de La Grand Combe dans les anciens locaux de l'AFPA. La proposition d’Alès agglomération avait été retenue par le Gouvernement en exercice en avril 2017.

« De ce projet, nous attendions une confirmation précieuse
par le nouveau G
ouvernement. C’est chose faite, en cohérence. »

Dès les prémices, le dossier et la proposition d’Alès agglomération avaient créé un véritable consensus sur le territoire, sous l’égide de William Dumas et de Fabrice Verdier. Maire de la commune de la Grand Combe, Président d’Alès Agglomération, Président du Conseil départemental du Gard, Conseil régional, parlementaires, Sous-préfet de l’agglomération d’Alès ainsi que l’ensemble des partenaires locaux s’étaient alors mobilisés pour accueillir l’implantation de ce Centre sur le territoire. Une démarche collaborative qui témoigne, encore à ce jour, d’une volonté locale résolue à accompagner la jeunesse vers l’emploi.

140.000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme professionnel ou baccalauréat, selon une estimation du ministère de l'Éducation nationale. Ce dispositif d’insertion sociale et professionnelle s’adresse aux personnes de 18 à 25 ans, totalement volontaires, en situation de retard ou d’échec scolaire, sans qualification professionnelle ni emploi. Un tremplin pour leur réussite. En 2019, le nouveau Centre de La Grand-Combe offrira 150 places aux jeunes pour des parcours de 6 à 12 mois. Une excellente nouvelle pour le territoire gardois, la 5e circonscription du Gard, Alès agglomération, la commune de La Grand Combe et les gardois.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.