Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

Mes questions écrites

Le ministère de l’éducation nationale a annoncé une mesure consistant à reporter le brevet des collèges et à organiser une session de rattrapage début septembre, en raison des fortes chaleurs et d'enjeux de sécurité qu'il a apprécié souverainement. Les motifs et justificatifs admissibles pour qu’un élève n'ayant pu participé à l'examen reporté, soit admis aux rattrapages à la rentrée, ne sont, pour l’heure, pas définis précisément et exhaustivement sous forme de liste. Je sollicite des précisions au ministère, dans un souci de sécuriser juridiquement et garantir l'égalité de traitement entre les élèves.

Photo: Frantz Bouton


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.