Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

En début de semaine, j'auditionnais les Chef d'Etat major de l'air et de la marine, respectivement, le Général Lavigne et l'amiral Prazuck, dans le cadre de ma mission de rapporteur spécial du budget opérationnel de la Défense. Une discussion autour de l'équilibe délicat entre ambition (activité programmée) et moyens alloués (potentiel).

L'occasion de faire état, s'agissant des choix budgétaires pour 2019, de l'importante hausse des crédits d'équipement pour 2019 : +1.3 Md euros (soit +7% d'augmentation par rapport au budget 2018). Elle est bien accueillie par les Chefs d'Etat major car elle profite en premier lieu à l'entretien des matériels dont la composante aéronautique attendais beaucoup.

La nouvelle politique contractuelle a aussi été abordée. Ses effets attendus sont la rationalisation du nombre de contrats et leur allongement pour que les aéronefs soient plus disponibles, et les couts d'entretien, maintenus.

Du point de vue des ressources humaines, le constat partagé est celui de résultats plus encourageants, qui doivent encore progresser, en ce qui concerne le renouvellement des contrats et la fidélisation des personnels civils et militaires.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.