Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

À l'Assemblée Nationale

J'ai rencontré le Général Lecointre, Chef d’Etat Major des armées, dans le cadre de la production de mon rapport spécial sur le budget opérationnel de la défense pour 2019 où j’analyse l’évolution des crédits d’année en année et les résultats atteints.

Longtemps en déflation, le budget de la défense est désormais clairement une priorité nationale. Déjà en hausse en 2018, le budget 2019 connait une nouvelle hausse de 5% pour atteindre 35,9 milliards d'euros (hors pensions). 4 milliards de plus qu’en 2016.

Compte tenu de l’intense activité extérieure, en Afrique, au Levant sur le théâtre irako-syrien, et de l’activité intérieure très prenante (depuis la mise en œuvre de Sentinelle), les investissements progresseront de manière soutenue jusqu’en 2025 selon 4 grands axes :

- Régénérer (réparer ou remplacer) les capacités militaires : nouveaux blindés, nouvelle frégate, études sur le nouveau porte avion ;

- Renseignement cyber et Dissuasion

- Mieux préparer les forces ;

- Améliorer le quotidien du soldat (par son équipement) et de sa famille (Plan Famille).

Mais il existe un enjeu transversal : l’attractivité et la fidélisation des personnels militaires et civils.

La mobilisation des moyens financiers et non financiers du ministère et de l’état major est entière.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.