Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

Je suis allé à la rencontre de Claude Mejean, éleveur de Saint-Felix-de-Pallières, à la tête d’un cheptel de 140 bêtes sur 30 ha répartis sur 12 communes aux côtés de Jean-Louis Flattet, le maire. Il me décrit des parcelles envahies par les sangliers, une sécheresse qui l’a obligée en 2017 à acheter du foin dès juin, et un abattoir dont il subit les problématiques de plein fouet, mettant en difficulté l’équilibre financier de son l’exploitation. Au delà de mes travaux dans le cadre de la loi EGalim je continue à entretenir une pression politique, au sens non péjoratif du terme, en direction de l’exécutif sur les sujets agricoles. J’interrogeais ce matin le Gouvernement sur l’admissibilité aux aides PAC des surfaces pâturées et notamment des parcours boisés plus que jamais fragilisés, ainsi que sur la répercussion du retard des versements des dossiers PAC sur les agriculteurs et leur avance de trésorerie. Réponses en attente...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.