Olivier Gaillard
Député de la 5ème Circonscription du Gard

En circonscription

Retour sur ma rencontre de rentrée avec le syndicat des vignerons gardois. Au terme d’une année d’écoute mutuelle, de travail en commun nous avons discuté d’un certain nombre de dossiers cruciaux pour le devenir de la vigne en nos territoires : la fraude à l’étiquetage combattue par les viticulteurs eux même et les services de l’Etat, la fiscalité, les modalités de leur accompagnement face à la concurrence internationale.

L’enjeu étant de faire évoluer le modèle de production vers l’usage de produits plus sains, avec le soutien de l’opinion publique, du consommateur dont l’influence est considérable. Une transition permettant d’accompagner les producteurs vers la diversification des productions, la transformation des usages, face à la concurrence internationale, est nécessaire pour cela.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.